Externes, quel est votre métier ?

Cela fait à la fois peu de temps et l’impression d’une éternité que la crise du Coronavirus à commencé.

Dès lors, que vous soyez P2 ou D4, que faire dans cette situation ? Comment trouver sa place ? Comment être utile ? Comment jouer un rôle dans cette crise majeure de nôtre époque ?

1- Aidez nous !

Vous le savez, vous l’avez entendu milles fois, nos effectifs sont limités. La charge de travail ne va faire qu’augmenter alors que le virus n’épargne pas pour autant les soignants et que l’épuisement se fait déjà sentir parmi les équipes.
Pourtant le personnel soignant dispose d’une force majeure. Il est solidaire.


Nous avons aussi pu compter, alors que les plateformes du SAMU étaient en surcharge historique, sur le soutien de gynécologues, de pédiatres, de médecins libéraux venu nous prêter main forte.
Mais également sur des étudiant(e )s infirmièr(e )s, des P2, D1, des externes.

Formés sur le tas, ils ont et continuent d’accomplir des tâches simples mais pourtant essentielles et indispensables pour que la machine continue de fonctionner.


Un grand merci à eux !

Manifestez vous ! Prenez contact ! Rendez vous disponibles quelques soit la tache. Vous avez tous des compétences utiles.

Les SAMU mais aussi bientôt les urgences et les services hospitaliers vont avoir besoin de vous.
Nous, internes, n’avons pas oublié d’où nous venons. Combien de fois lorsque nous étions externes, à vôtre place, nous nous sommes fait la réflexion que nous étions les petites mains de l’hôpital. Travailleurs de l’ombre, souvent dénigrés, rarement remerciés, parfois considérés. Sans nous, et nos dépassements de fonctions, l’hôpital aurait eu bien plus de mal à tourner.
Aujourd’hui le constat est le même. Sans vous il ne tournera pas. Mais cette fois, c’est une question de vies et de morts.

2- Soyez la pour tout le monde.


L’obession pour le Covid- 19 ne doit pas faire oublier une autre réalité. Les autres.


On continue de faire des AVC, des infarctus, des EP, des coliques néphrétiques, des appendicites, des cancers.


Epidémie ou pas, il n’est pas normal que ces gens là aient une perte de chance dans leur prise ne charge. Il n’est pas acceptable que la mortalité des ces pathologies soient différente de ce qu’elle était en novembre dernier.
De ces gens là aussi, il faut que l’on s’occupe.
Ne les oubliez pas à l’heure ou vos chefs et vos internes essaient de combler la nouvelle brèche avec toute leur attention et leur énergie. Soyez leur garde fou.
Restez critiques. Redressez les diagnostics. La pneumopathie à pneumocoque, la tuberculose et leurs copines n’ont pas disparues. Il n’y a pas que le Covid dans la vie.


3- Eduquez


C’est le cœur de vôtre métier. En plus de toutes vos connaissances.
Que vous soyez P2 ou D4, vous appartenez à cette grande famille de la médecine et de ce fait, vos amis et vos proches vous respectent et s’adressent à vous en donnant du crédit à vos propos bien plus qu’à ceux du gouvernement.


Alors profitez-en pour faire passer le message. Les messages d’hygiène, de sécurité, de confinement. Les signes devant alerter, la surveillance adaptée.
Nous avons tous vu les images de ces gens méprisant la quarantaine, sortant dehors ou continuant de faire des soirées entre amis. Peut être est ce vos amis. Et c’est peut être vous qui pouvez leur faire prendre conscience et les rappeler à la raison. Car ce sont nos efforts comme les vôtres qui sont piétinés par leur insouciance.

Ca n’est pas ainsi que l’on imaginait la saison 2 de Rando ECNi. Et même si la crise nous à poussée à écrire de nouveaux articles après plusieurs semaine d’absence, nous aurions préférés vous accompagner vers des ECN 2020 tranquilles.


L’hôpital public est une idée formidable, un projet pour tous.
Et un lieu ou si l’on ne peut malheureusement pas sauver tout le monde, pour quiconque s’y présentera, on essaiera !

Courage
Vous êtes parfaits

Rando-ECNi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s