Que faut-il faire à deux mois des épreuves de l’internat ?

La question est légitime et revient souvent. Que faire à l’approche du sommet ? Comment aborder, non pas la dernière ligne droite, mais la dernière montée. Celle qui est redoutablement abrupte. Le sommet bouche l’horizon : on ne voit que lui et pourtant on ne sait pas vraiment comment l’approcher.

Notre réponse est simple et repose sur trois choses : « À deux mois du concours, il faut

PLANIFIER, PLANIFIER et PLANIFIER »

deux mois article

En effet, il ne faut hésiter à « sacrifier » quelques heures pour ficeler son emploi du temps des dernières semaines. À ce stade de la préparation, on peut se faire une bonne idée de ses forces et de ses lacunes, des matières où l’on cartonnent et celles qui nous font trembler la nuit. C’est donc le moment d’organiser au maximum ses révisions pour :

  1. Réviser et consolider ses connaissances fondamentales.
  2. Avoir fait un maximum d’annales du concours

Les connaissances fondamentales doivent être au cœur de vos dernières révisions. Si vous avez fait un petit carnet où vous avez noté au fil de l’année les questions qui tombent sans arrêt dans chaque matière, celles où vous faîtes à chaque fois une erreur impardonable le jour du concours, celles qui ont le don de vous embrouiller et tout cocher à l’envers… C’est le moment de le lire et relire encore jusqu’à ce que vous le maîtrisier sur le bout des doigts et des semelles. 

Pour les annales, il existe différents livres de corrections assez bien fait. Les corrections ont toujours une part de subjectivité. Il est intérressant de profiter d’une sous-khôlle pour discuter des points sensibles avec ses amis et de comparer les avis et les modes de réflexion. Sinon, dans certaines facs, le major de la promotion précédente met à disposition ses copies avec ses réponses, c’est toujours pratique.

Une méthode de planification très efficace consiste à faire un rétroplanning : il faut partir de la date du concours et organiser ses révisions de manière rétrograde : « le jour avant je veux faire ça, la semaine avant je dois faire ça, deux semaines avant il faut absolument que je fasse ça… » et remonter ainsi jusqu’à la date d’aujourd’hui. C’est une technique de gestion de projet utilisée dans les grandes entreprises qui a déjà fait ses preuves. Essayez-là aussi !

N’oubliez pas, vous êtes les meilleurs.

<p><a href= »https://giphy.com/gifs/plan-REVF1lKTJweZi »>via GIPHY</a></p>

On vous accompagne jusqu’au bout !

Gabriel Hallali

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s