En D3, faut il une prepa ?

Pour les D2 qui nous suivent, la D3 approche à grand pas. Et déjà il est temps de se pencher sur une question existentielle: me faut il une prepa et si oui laquelle ?

Éléments de réponse :

Il existe 2 grands types de prepa. Les « Conf' » comme disent vos aînés: celles en présentiel et celles sur internet.

Les conf presentielles:

2 fois par semaines, un prof, parfois vieil ineterne ou jeune chef le plus souvent vous donne cours sur sa spécialité.

A travers 3-4 cas cliniques types et quelques QI, il incorpore des rappels de cours, des pièges redondants dans lesquels vous ne devez pas tomber. Rappelle les notions clés et est disponible pour les éventuelles questions des étudiants.

Les plus: le présentiel vous « oblige » à y aller.

Le Conférencier est la pour les questions.

Les moins : la D3 est une année rude. Les conf sont longues. Finissent tard. Et fatiguent.

De plus, l’ordre des matières ne suit pas celui de la fac. On alterne ainsi les rappels de D2, les matières non faites. Et de temps en temps, par chance, celle qu’on est en train de voir.

Les conf sur internet:

Exactement la même chose que les précédentes… Mais sur internet !

Les plus: le prix moins élevé que les presentielles.

Le fait de pouvoir choisir l’ordre des conf en fonction de notre programme de revision.

Le fait de pouvoir fragmenter sa conf en la mettant simplement sur pause.

Des ressources numériques telles que des fiches ou des vidéos rappels sur les conf de consensus.

Les moins: LA MOTIVATION !

C’est bien simple, le nombre d’externes qui s’astreignent sérieusement à tenir le rythme de 2 conf par semaine et qui finissent l’ensemble du contenu d’ici la fin de la D3 ne doit pas dépasser 20% et encore.

Si vous n’êtes pas habitués à bosser via des vidéos / tutos c’est même pas la peine.

Mais au fond, a-t-on vraiment besoin d’une conf ?

Et bien en D3, la question ne se posait pas. Bien sur ! Regarde, tout le monde autour de toi en prend une !

Et puis…

Et puis tu finis ta D3, ta D4, avec tout ceux autour de toi qui ne sont allés qu’à la moitié des conf, ceux qui n’ont jamais utilisé leur abonnement internet. Et puis ?

Est ce que, maintenant que nous réfléchissons en post ECN ça nous a tant servi que ça ?

Ça nous a aidé. A n’en pas douter. Mais de la a être indispensable, je ne pense pas.

Car entre le climat de compétition permanent qu’entretiennent les Conférenciers pour nous « motiver », la fatigue qui s’accumule et les questions ultra specialisées « tombables »; le prix à payer est élevé (dans tout les sens du terme).

La pression, si elle sert de moteur à certain(e)s est parfois contre productive et anxiogène pour d’autres. Démoralisante.

Il ne sert à rien de connaître le syndrome obscur de je ne sais qui si on est pas solide sur la base et les questions essentielles. Et trop souvent les prepas tapent dans les coins.

Prennez votre temps. Pesez les pour et les contre.

Il n’y a qu’une chose où la question ne se pose pas: vos devez faire des dossiers et des questions. Encore et encore.

Sides s’améliore d’année en année, il est gratuit et il sert désormais de base aux concours blancs de D4.

On y trouve des cas excellents et d’autres indigestes….comme L’ECN en fait…!

Courage pour la poursuite de votre Ascension.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions.

Vous êtes parfaits !

Rando-ECNI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s