Comment s’entraîner aux questions isolées ? TOP 5 des astuces pour réussir l’épreuve des QIs

L’épreuve des questions isolées est particulièrement redoutable. Elle constitue l’un des cols les plus difficiles pour atteindre son poste d’interne. Particulièrement sélectif, ce passage obligé des ECNIs doit être préparé spécifiquement.

Conseil #1 Aucune impasse sur les notions de rang A

L’ensemble du programme a été réédité par les collèges d’enseignants. L’objectif en fin de D4 est de maîtriser l’ensemble des items de rang A sans exception.

Conseil #2 S’entraîner comme Rocky

S’entraîner comme Rocky

L’entraînement. L’entraînement. L’entraînement. L’objectif en fin de D4 est d’avoir fait au moins 75% de la base de données de SIDES en questions isolées. Une fois un item appris, il est très rentable de faire des entraînements personnalisés à la chaîne sur cet item. L’idéal est de décaler cet entraînement de quelques semaines à chaque fois pour optimiser la mémoire à long terme.

Conseil #3 Prudence et concentration

L’épreuve des questions isolées est très longue. 120 questions on n’en voit pas le bout. Il est tentant de se mettre à répondre à la chaîne aux questions sans vraiment réfléchir. Le risque est de se regarder travailler. Cela correspond à un état mental particulier où sous la pression du stress on perd en concentration. Le cerveau se met dans un mode de contemplation : « tient je suis en train de répondre aux questions isolées » « tient ce n’est pas si difficile ». Et voilà que l’on prend trop de recul sur l’épreuve.. et que l’on tombe dans un piège ridicule de PU… Alors le conseil de rando Médicale pour éviter cela : travailler par tranche de 20 questions et faire une pause de 3 minutes entre chaque tranche de 20 questions pour se reconcentrer. Cela permet au cerveau de faire descendre l’adrénaline et de se reconcentrer sur la prochaine série de QI…

Conseil #4 Utiliser son brouillon et se relire

Le brouillon pendant une épreuve c’est indispensable. Bien que tout soit informatisé et qu’il suffit de cocher des cases sur une tablette, il ne faut pas négliger sa feuille de brouillon. Le conseil de rando Médicale est d’utiliser la feuille de brouillon pour noter le numéro des questions où l’on a un doute sur la réponse. Cela permet en fin d’épreuve de relire en priorité les questions difficiles.

Par ailleurs, il est fondamental de bien se relire. Chaque question isolée le jour des ECNi vaut 18 points. Quand on sait qu’il n’y a pas plus de 100 points de différences entre le 500ème et le 1000ème autant ne rien laisser au hasard.

Conseil #5 – Tenir un carnet de route

Noter dans un carnet tout au long de la D4 les questions isolées qui reviennent le plus souvent dans les annales et lors des entraînements. Pour chaque matière faire une petite fiche de 2 pages avec les notions sur lesquels vous voulez être certain de ne faire aucune erreur. En récitant ces fiches à quelques jours de l’épreuve vous serez heureux de constater à quel point les questions porteront sur des notions que vous venez de réviser !!

Courage et pugnacité ! Nous vous accompagnons jusqu’au bout !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s