Nuit d’enfer aux urgences de Mulhouse.

La dernière fois que j’ai entendu parler des urgences de Mulhouse c’était au mois d’octobre sur France 3 : 

Capture d’écran 2020-03-16 à 10.53.28

17 des 24 médecins titulaires avaient démissionné dont le chef de service

Plusieurs mesures ont été mise en place au mois de novembre.

  1. Seuls 8 internes, contre 19 initialement prévus par l’ARS, intégreront le service des urgences de Mulhouse
  2. Ces internes n’effectueront pas de gardes de nuit au moins au cours du premier mois, ne travailleront pas le week-end, n’interviendront pas en UHCD (unité hospitalière de courte durée), ce afin de garantir un encadrement suffisant en journée

Nul part il n’est mentionné de moyens supplémentaires pour ce service.

Le 15 octobre un nouveau chef de service a été nommé le docteur Marc Noizet et on a oublié l’existence des urgences de Mulhouse jusqu’à ce matin.

Elles réapparaissent ce matin sur France info :

Capture d’écran 2020-03-16 à 10.57.31

Le chef de service nouvellement nommé vient de lancer un cri d’alarme dans les médias.

La nuit a été très longue aux urgences de Mulhouse avec des dizaines de patients en insuffisance respiratoire aiguë dont une partie a du être intubé en urgence. Plusieurs décès sont à déplorés dans la nuit.

Les scanners réalisés chez ces patients ressemblaient à peu près tous à ça :

Capture d’écran 2020-03-16 à 10.01.22

Notre système de santé est fragile. La crise qu’il y a eu dans ce service au mois d’octobre est révélatrice : il y a un manque chronique de moyens et de personnel. Cette faiblesse va se faire d’autant plus sentir en période de crise, les services les plus fragiles sont les premiers à souffrir en cas de crise sanitaire. Cette nuit les moyens de ces urgences ont été dépassé. Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater. Il faut faire face du mieux possible.

J’aimerai que tous ceux qui me lisent face passer le message autour d’eux : Ce n’est pas contrairement à ce qui a été répété encore hier soir aux informations une « petite grippe ».

On n’a jamais vu une grippe faire ça.

IL FAUT RESTER CONFINER CHEZ SOI ET LIMITER AU MAXIMUM LES CONTACTS.

NE PRENEZ PLUS LES TRANSPORTS EN COMMUM.

Gardez vos distances quand vous faîtes des courses, ne sortez en aucun cas si vous toussez. Les Italiens les chinois et les coréen ne se sont pas mis en quarantaine stricte parce que ça les amusaient. 

La suite de mon message s’adresse aux externes et étudiants hospitaliers. Vous allez aussi être au premier rang de la bataille : vous aurez plus de temps que nous pour prendre en charge les patients qui vont venir aux urgences exprimer leur inquiétude. Soyez un relais auprès de vos proches. RASSURER et EDUQUER. Faîtes tourner le numéro vert pour qu’ils puissent poser les questions sans encombrer le numéro du samu. Le 15 doit désormais se concentrer sur la prise en charge des insuffisances respiratoires aigues. Vous allez avoir un grand rôle dans les services de tris des urgences, n’hésitez jamais à solliciter des avis auprès de vos séniors. Il est normal de ne pas tout connaître. En ce moment tout le monde se concentre sur le coronavirus. Le risque est de passer à côté d’un autre diagnostic. Les gens vont continuer à venir pour des AVCs, des infarctus, des hypoglycémies du diabétique, des oedème aigu du poumon cardiogénique. Il ne faudra pas passer à côté et leur faire perdre une chance de guérison. Les ECGs et gaz du sang fait par les externes ça fait gagner un temps fou quand on est de garde.

Courage et confinement…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s