Avril, ne te relâche pas d’un fil

Tu as sans doute commencé à t’en rendre compte toi aussi:

nous arrivons à une étape de l’année un petit peu particulière. Un peu bâtarde… Explications :

Ton premier tour terminé (ou en train de l’être), tu peines à trouver le rebond qui te permettra de te lancer sur le 2e.
Et puis comment l’aborder ce 2e tour ? Sur quoi passer du temps ? QCM vs Collèges ?

Tu doutes.

Le concours blanc national terminé tu as déjà une idée de ce que ça a donné pour toi. L’enchaînement sortie des résultats/dernier concours blanc juste derrière te laisse perplexe. Comment s’améliorer en si peu de temps ? Est ce que ça sert à quelque chose ?

Tu es blasé.

Le dernier mois de stage a une saveur particulière. D’un côté on a hâte que ça finisse. Ça nous fera du temps pour réviser. Et en même temps ça fait bizarre de terminer l’externat ainsi…

Tu es las.

Et c’est normal.

Avril, c’est la sale période. L’entre deux. Le moment où tout vous paraît long, superflu, dénué de sens.

Le moment ou la pression de l’hiver que vous aviez si bien contenue cherche à sortir sous une autre forme: l’épuisement.

Et des raisons d’être épuisé vous en avez! Regardez derrière vous,

Regardez tout ce que vous avez accompli.

C’est grâce à vos efforts que vous en êtes la aujourd’hui.

Et ils sont énormes!

… Et ça se paye…

Si votre corps et votre esprit vous disent qu’ils n’en peuvent plus, écoutez les !

Ressourcez vous, ne tirez pas sur la corde.

Vous n’irez nul part si vous êtes épuisés et votre productivité va en pâtir.

Pourtant c’est bien elle qu’il faut réussir à préserver dans la dernière ligne droite qui s’annonce.

Alors comment ? Faites vous du bien. Autorisez vous a vous faire du bien. Sans culpabilité.

  • Dormez 30 min de plus le week end,
  • Profitez du soleil exceptionnel que l’on a cette année (le réchauffement climatique c’est terrible mais la l’urgence c’est d’avoir de la vitamine D4😉).
  • Optimisez votre temps et autorisez vous de vraies pauses. Quand on sature, on apprends plus rien.
  • Faites du sport. Même si c’est rien qu’un peu.
  • Entourez vous des gens qui vous font du bien. Et qui vous valorisent.

Gardez le cap. Arriver en haut c’est bien. Y arriver entier c’est mieux.

Vous n’êtes pas seuls.

Prenez soins de vous.

On y est presque.

Vous êtes des 6e années de médecine ! Vous envoyez du lourd ! Regardez la tête du prochain inconnu à qui vous vous présenterez pour vous en convaincre !

 

Courage,

Vous êtes PARFAITS.

RANDO-ECNI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s